Poudre matifiante naturelle maison

En plein dans ma période homemade, zéro déchet et vegan, je vous partage aujourd’hui ma première recette : celle de la poudre matifiante 100% naturelle !

Cette poudre, réalisée avec seulement 3 ingrédients que tout le monde a dans son placard (ou presque), n’a pour moi que des avantages. En effet, elle est ultra économique (eh oui, le maquillage ça coûte cher !), écologique, et surtout permet de ne pas appliquer des produits imprononçables sur sa peau !

Matériel nécessaire :

  • 1 contenant avec couvercle (j’ai utilisé un ancien pot de crème Lush)
  • de la fécule de maïs
  • de la poudre de cacao cru (ou cacao classique)
  • une pincée de cannelle

La base de la poudre est la fécule. Captant bien l’humidité et le sébum, elle permet de matifier la peau. Le cacao, lui, permet de donner de la couleur à la poudre. Sa concentration dépendra de la teinte que vous souhaitez obtenir. Enfin, la cannelle viendra illuminer le teint. Je vous conseille d’utiliser du cacao cru pour sa richesse en antioxydants qui, additionnés à ceux contenus dans la cannelle, ajouteront des vertus purifiantes à notre poudre libre.

Personnellement, j’ai tout dosé au hasard, mais je pense avoir fait 2 c.à.s. de fécule, 1 c.à.c bombée de cacao cru et 1/4 c.à.c de cannelle.

Si vous ne savez pas où trouver la poudre de cacao cru, j’ai achetée la mienne en magasin bio. Néanmoins si vous n’en avez pas près de chez vous ou que vous le trouvez trop chère, le cacao non sucré (type Van Houten) fera bien l’affaire !

Alors, qu’attendez-vous pour tester ?

Cheveux : les 5 commandements de la sportive

Vous faites du sport plusieurs fois par semaine et ne savez plus où donner de la tête avec vos soins cheveux ? Voici mes 5 commandements pour des cheveux en bonne santé, même quand on fait du sport !

santé des cheveux

1. Tes cheveux, pas tous les jours tu laveras…

Je me doute que ça vous tente, je suis passée par là aussi. Quand on pratique une activité sportive tous les jours, il peut être tentant de se laver les cheveux après chaque séance de sport. Après tout, avoir les cheveux mouillés de transpiration toute la journée ne fait pas vraiment rêver…

Vous avez déjà du l’entendre, les shampoings trop fréquents peuvent agresser pour le cuir chevelu. Ils permettent d’enlever la couche de sébum sécrétée par la peau au niveau des cheveux. Ce sébum, lorsqu’il est sécrété en excès, est responsable des cheveux gras. Cependant, il est tout de même essentiel à la bonne santé des cheveux : il permet l’hydratation de l’épiderme (donc du cuir chevelu) ainsi que la protection des racines contre les agressions extérieures (poussière, pollution, etc.). Le fait de laver ses cheveux tous les jours empêche le cuir chevelu de bénéficier de la protection du sébum. Ainsi, des shampoings quotidiens entraînent une déshydratation du cuir chevelu et une fragilisation du cheveu à la racine ! De plus, laver trop souvent les cheveux de la racine à la pointe accélère la formation de fourches. Déshydratés et fragilisés, les cheveux deviennent donc cassants… Pas top, n’est-ce pas ?

2. Le combo sèche-cheveux + shampoing sec tu testeras…

Vous sortez de votre séance de sport, le visage rouge et la nuque humide. Votre dernier shampoing était hier, voire même ce matin. Suivant mes conseils, vous allez à la douche et ne lavez pas vos cheveux. Vous vous séchez, levez les yeux vers le miroir et… catastrophe, vous auriez dû vous passer un coup sur la tête quand même… toute cette transpi, ça fait pas net ! Pas de panique, voici mes 2 astuces anti-shampoing :

Astuce 1 : Après votre douche, séchez la transpiration de vos cheveux avec un sèche cheveux. La transpiration est composée à 99% d’eau. Si vous vous êtes entraînées entre 30 minutes et une heure, nombreuses sont les chances que votre cuir chevelu n’ait pas eu le temps de sécréter énormément de sébum. Sécher vos cheveux au sèche cheveux leur permettra de regagner en volume et leur donnera un aspect plus propre, simplement en faisant évaporer l’eau contenue dans la transpiration. Après avoir séché vos cheveux, si vraiment l’effet “cheveux gras” persiste, passez à l’astuce 2.

Astuce 2 : Pour ne pas avoir à choisir entre cheveux sales ou cheveux cassants, le dieu du cheveu a inventé…  (roulement de tambour) Le shampoing sec !

Le shampoing sec se présente sous la forme d’une bombe (un peu comme de la laque) à vaporiser sur les racines “grasses” pour leur redonner fraîcheur et vitalité. Il est composé d’actifs absorbants qui viennent consommer l’excès de sébum qui pourrait rendre les cheveux gras. Son avantage est donc de pouvoir repousser votre shampoing au lendemain, et d’éviter de fragiliser vos pointes.

3. Les queues de cheval tu banniras…

La queue de cheval est LA coiffure pratique et rapide par excellence. Pendant les séances de sport, à la maison, au travail, elles conviennent à tout type d’activités. Cependant, le fait d’attacher se cheveux en queue de cheval a deux défauts majeurs :

  • Les cheveux sont tirés en arrière, ce qui crée une forte tension sur les racines. Ces dernières sont donc plus nombreuses à céder sous la contrainte, ce qui entraîne la chute des cheveux.
  • Les cheveux sont “cassés” en leur milieu par l’élastique. Vous le voyez à la fin de la journée en défaisant la couette, votre chevelure garde la marque de l’élastique. Si cette marque disparaît au lavage, nombreux sont les cheveux qui se retrouvent brisés au niveau de cette cassure.

élastique cheveux

Pour éviter l’agression de la queue de cheval, il existe désormais des élastiques spécialement conçus pour éviter les tensions capillaires. Ces derniers sont très utiles en journée, cependant étant donné l’absence de tension, ils ne permettent pas à la coiffure de résister à la pratique sportive. Vous pouvez également utiliser des pinces (croco ou plates), qui attachent vos cheveux en évitant les agressions.

Pour vos coiffures sportives, je vous conseille de tresser vos cheveux. La tresse a l’avantage de pouvoir attraper tous les petits cheveux qui dépassent sans que l’élastique viennent les casser en leur milieu.

4. Un soin par semaine, tu feras…

Afin d’assurer la bonne santé de vos cheveux, je vous conseille d’effectuer un soin par semaine. Ce dernier permettre notamment de nourrir vos pointes, agressées par les coiffures et les manipulations. Vous pouvez choisir un masque adapté à votre nature de cheveux, ou alors le réaliser vous même, avec :

  • 1 jaune d’œuf
  • 2 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe d’huile de pépins de raisins

soin cheveux

Les matières grasses contenues dans les huiles et les protéines contenues dans le jaune d’œuf vont contribuer à nourrir votre cheveu et à le rendre plus doux, plus fort et plus brillant. Appliquez la mixture sur vos longueurs, enveloppez vos cheveux dans une serviette et laissez agir au moins une heure avant de vous laver la tête. Si vous effectuez ce masque le soir, vous pouvez le laisser reposer toute la nuit et vous laver les cheveux le lendemain matin.

5. Des protéines et du gras, tu mangeras…

 

Les cheveux sont constitués à 95% de kératine, qui est une protéine fibreuse. Pas moins de 18 acides aminés (molécules composantes des protéines) entrent dans la composition du cheveu. Le plus important est la cystéine. Sa richesse en soufre lui permet de créer des liaisons disulfure entre les différentes molécules de cystéine et d’assurer la rigidité et la résistance du cheveu. Cet acide aminé ne peut être synthétisé par le corps que par l’action de la méthionine, autre acide aminé constituant la kératine, et de la vitamine B6. Or, la méthionine n’est, elle, pas synthétisée par le corps. Il est donc important de manger suffisamment de protéines et d’aliments riches en vitamines B6 (levures alimentaires, céréales complètes, son, ail, poissons gras, etc.) pour permettre à votre corps de synthéiser des cheveux en bonne santé !

alimentation cheveux

Les huiles végétales comme l’huile d’olive et de pépins de raisin, ainsi que les noix et l’avocat sont riches en acides gras oméga 3, 6 et 9. De même que les acides aminés cités ci dessus, les oméga 3 et 6 ne sont pas synthétisés par l’organisme. Les oméga 9, eux, sont synthétisés par l’organisme, mais en faibles quantités. De nombreuses études montrent que les oméga 9 devraient représenter la moitié de nos apports quotidiens en matières grasses. Ces oméga sont de puissants antioxydants qui ralentissent le vieillissement cutané. Ainsi, augmenter leur consommation nourrira à la fois votre peau, vos ongles et vos cheveux ! Que demander de plus ?

Voilà, je vous ai partagé mes conseils pour garder une chevelure de sirène malgré vos activités sportives ! N’hésitez pas à me partager en commentaire si vous appliquez déjà ces commandements ou si vous les avez trouvé bénéfiques 😉